samedi 27 février 2021
Accueil / Culture / KAMALA Harris

KAMALA Harris

Kamala Harris est née le 20 octobre 1964 à Oakland, en Californie.

À 56 ans, ellle devient la première femme, ainsi que la première personne afro-américaine et asio-américaine, élue à la vice-présidence des États-Unis.

Elle ne prendra ses fonctions que le 20 janvier 2021, mais on dit déjà d’elle qu’elle est l’une des trois femmes les plus puissantes au monde avec la Chancelière Merkel et Mme Christine Lagarde.

Et on peut affirmer dès à présent que dans le futur duo présidentiel qu’elle formera avec Joe Biden, ce sera elle la star ! Et que contrairement à ses prédécesseurs, elle ne se contentera pas d’un rôle dans l’ombre.

Kamala Harris a vécu et évolué dans un milieu aisé : son père, d’origine jamaicaine, est économiste et professeur émérite à l’université Stanford, et sa mère, originaire de l’Inde, est biologiste et oncologue spécialiste du cancer du sein.

Après le divorce de ses parents, elle suit sa mère à Montréal, au Canada, ou elle poursuit ses études. Puis elle revient aux États Unis pour entamer des études supérieures à San Francisco.

Diplômée de Droit, elle intègre le Barreau de Californie. Depuis le début de sa carrière, Kamala Harris accumule les titres de pionnière. Après deux mandats de procureure à San Francisco (2004-2011), elle est élue deux fois procureure de Californie (2011-2017), devenant alors la première femme, mais aussi la première personne noire, à diriger les services judiciaires de l’État le plus peuplé des États-Unis.

En janvier 2017, elle prête serment au Sénat à Washington, s’inscrivant comme la première femme originaire d’Asie du Sud et seulement la seconde sénatrice noire dans l’histoire de la politique américaine.

« Si je suis la première femme à occuper ce poste, je ne serai pas la dernière. Car chaque petite fille regardant la télévision ce soir sait que dans ce pays, tout est possible. » C’est ainsi que Kamala Harris conclu son discours de victoire aux élections.

Sa vie privée est discrète.

On lui connait seulement une relation avec le démocrate Willie Lewis Brown, président de l’Assemblée de l’État de Californie, et ancien maire de San Francisco.

En 2014, elle épouse l’avocat Doug Emhoff, père de deux enfants :

« Lorsque Doug et moi nous sommes mariés, Cole, Ella et moi avons convenu que nous n’aimions pas le terme « belle-mère ». À la place, ils ont trouvé le nom de « Momala ».

Aujourd’hui Momala s’apprête à co- diriger la première puissance mondiale.

Discussion

A propos de Le Zenith

A voir aussi

Asma Belkhodja Rebai

Asma Belkhodja Rebai (1930-2011) Femme de coeur, engagée pour l’indépendance de la Tunisie, elle est …