dimanche 20 septembre 2020
Accueil / Culture / Nadia MURAD

Nadia MURAD

Nadia Murad est une militante irakienne des droits de l’homme, d’origine kurde et issue de la communauté yézidie.

Sa vie est un véritable roman dont certains chapitres sont bien sombres. Songez que Nadia Murad est passée des geôles de l’État Islamique au Prix Nobel de la paix !

Elle est née en 1993 dans une famille pauvre du nord de l’Irak, issue de la minorité religieuse Yézidie qui fait partie du peuple kurde.

Octobre 2014 : son village est envahi par des hordes de combattant de l’EI, massacrent tout ceux qui résistent et obligent les survivants à se convertir à l’Islam.

Les habitants refusent. Les hommes sont alors tués et leurs cadavres entassés dans des fosses communes.

Nadia Murad assiste, impuissante, à l’exécution de ses six frères, tués par balles ou décapités.

Les jeunes filles et les femmes sont obligées de suivre leurs bourreaux, réduites en esclavage, promises à une vie de torture et de viols.

Nadia Murad était parmi elles.

Elle avait 21 ans.

Sa vie tourne au cauchemar.

Esclave, elle fait la cuisine et les travaux domestiques dès l’aube.

Esclave sexuelle elle doit satisfaire les combattants. Elle subit plusieurs viols collectifs.

Quand ils sont mécontents de « ses services », ses gardes la battent et lui infligent des brûlures de cigarettes.

Elle arrive à se sauver miraculeusement et grâce au courage d’une famille sunnite de Mossoul, elle passe au Kurdistan ou elle trouve asile dans un camp de réfugiés.

Elle arrive à se sauver miraculeusement et grâce au courage d’une famille sunnite de Mossoul, elle passe au Kurdistan ou elle trouve asile dans un camp de réfugiés.

Elle aura passé 11 mois aux mains de l’EI.

Avec d’autres jeunes yézidis elle fonde l’association Yazda. Nadia Murad en devient le porte parole et fait connaitre au monde le martyre de sa communauté. Elle fera sienne la mission de rappeler que des milliers de femmes sont encore prisonnières de l’EI.

Grâce à l’avocate des droits humains, Amal Clooney, elle s’installe en Allemagne qui lui offre le statut de réfugiée.

Cette celèbre avocate lui permet également de prendre la parole devant les plus grandes instances internationales.

En décembre 2015, elle s’exprime devant le Conseil de Sécurité et exhorte les puissants de ce monde à prêter attention à la souffrance de la communauté yézidis.

Elle martelle : « Si les décapitations, l’esclavage sexuel et le viol des enfants, si tout cela ne vous force pas à bouger, quand le ferez vous ? Vous et vos familles ne sont pas les seuls à mériter de vivre. Nous méritons aussi de vivre ! »

Le 16 septembre 2016 elle est nommée ambassadrice de bonne volonté des Nations Unies pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains.

Le 5 octobre 2018, elle reçoit le Prix Nobel de la paix.

Sa biographie, « Pour que je sois la dernière », éditée par Fayard, mérite d’être lue pour comprendre les horreurs dont sont capables les extrémistes religieux.

Quand elle aura achevé sa mission, Nadia Murad rêve de retourner dans son village natal et y ouvrir un salon de beauté pour « alléger les souffrances des femmes yézidies. »

Discussion

A propos de Le Zenith

A voir aussi

Coco Chanel

Coco Chanel est née un 19 août de l’année 1883. Orpheline à 12 ans, elle …