mardi 17 septembre 2019
Accueil / Actualité / Indécences

Indécences

Par Zouhair BEN JEMAA

Les fonctionnaires qui se servent au lieu de servir leurs citoyens, et qui vendent leur âme et leur Patrie pour s’enrichir, sont indécents!

Les hommes d’affaires qui se sont convertis dans la politique pour confisquer à leur profit personnel ce qui appartient au bien commun sont indécents !

Au lieu de s’occuper de ceux qui se lèvent tôt, ceux qui vivent dans des conditions inhumaines et qui souffrent en silence pour nourrir des bouches, l’UGTT fait du populisme en défendant la corruption, la médiocrité et en freinant toute initiative de changement et d’assainissement, et ça, c’est le comble de l’indécence!

On sait que la candidature est un aphrodisiaque auquel il est bien difficile de renoncer, mais les candidatures clownesques par les temps qui courent sont indécentes!

L’excès de libéralisme que prônent certains candidats comme modèle social est une indécence, car il est déjà responsable de l’appauvrissement des classes moyennes et de l’affaiblissement de notre démocratie naissante !

Les concepteurs de notre pseudo démocratie qui ont voté une immunité absolue à leur profit, qui se sont servis par la loi des émoluments et des avantages très exagérés sont indécents ! Ces mêmes députés qui ont, par opportunisme, vidé des lois de leurs substances, ou qui ont tout simplement mis des projets de loi d’une extrême importance dans l’oubliette sont indécents !

Ces médecins qui ont juré de consacrer leur vie à sauver des malades, et qui ont sombré dans l’amour fou de l’argent en en appelant à des méthodes aussi abjectes qu’inhumaines pour soustraire encore et encore de l’argent, à des gens qui sont souvent dans l’insécurité matérielle, et bien ces énergumènes sont indécents ! Dans le même registre, fermer des services d’hôpitaux, et ouvrir en même temps de nouveaux hôpitaux est stupide et indécent !

Les hommes qui travaillent au noir, ou qui élisent domicile au café du coin, en vivant au dépens de leurs femmes ou leurs filles qui peinent pour subvenir aux besoins de la famille, font honte par leur indécence !

Les journalistes qui profitent de leur avantage de contrôle de la diffusion sans un réel contre pouvoir, et qui roulent pour des affairistes puissants sont indécents !

Les candidats qui souillent la réputation de leurs adversaires par des fake news et des insultes sont indécents ! Ces crasseux font mal à des familles en les blessant dans leur honneur et leur dignité !

Les clients des hôtels qui gaspillent la nourriture en abandonnant des tas de plats non consommés sur les tables, pendant que huit cent trente millions d’êtres humains crèvent de faim sur la planète, sont indécents !

Ceux qui construisent anarchiquement sans respecter la règlementation urbaine, ou la limitation du domaine maritime sont des égoïstes et des indécents ! Ceux qui jettent leurs poubelles, ou des saloperies à travers les vitres de leurs voitures sur les voies publiques, sont des bestiaux et des indécents !

Les riches, et surtout les nouveaux d’entre eux qui exploitent la faiblesse des pauvres, et débauchent leurs filles et abusent d’elles en leur promettant un bonheur éternel, pour les jeter ensuite sur la chaussée, sont des barbares et des indécents ! Les milliers d’hommes qui battent leurs femmes à longueur d’année sont des animaux et sont indécents ! Les politiques qui ne font pas d’efforts pour défendre ces pauvres femmes sont aussi indécents !

Les parents qui procurent à leurs petits enfants des IPAD, même quand ils ont de gros moyens, ou qu’ils paient à leurs adolescents des grosses cylindrées qui provoquent souvent des dégâts matériels ou humains, sont oh combien impudents !

Ne pas s’occuper de cette jeunesse hors radars qui est guettée par l’isolement, par le manque d’horizons, et par l’obscurantisme est une grande indécence !

S’asseoir sur la volonté des citoyens, ignorer leurs doléances et leurs souffrances, tout en feignant de les aimer est une supercherie indécente !

Le monde des obèses face à celui des rachitiques est en soi une indécence !

Pour finir sur une note décrispée, je rappellerai que confondre l’amour et le désir, ou le corps et l’âme est une indécence !

Où en sommes-nous de ces indécences qui freinent le développement, empêchent la croissance, et augmentent la haine et la discorde ? That is the question !

Les lois ne suffiront jamais pour nous prémunir des mélanges du genre, des passe-droits ou des connivences, il n’y a de salut que grâce à la morale individuelle de chaque élu, et de chaque citoyen !

Rappelons à nos électeurs pour les aider à faire le bon choix, la citation d’Abraham Lincoln : «On peut mentir une partie du temps à tout le peuple, on peut mentir tout le temps à une partie du peuple, mais on ne peut pas mentir tout le temps à tout le peuple » ! A bon entendeur salut !

Discussion

A voir aussi

Projet de loi « Droits des patients et responsabilité médicale »

Projet de loi « Droits des patients et responsabilité médicale » : L’ARP dira son …