jeudi 6 août 2020
Accueil / Actualité / Mon édito … par Myriam Belkadhi

Mon édito … par Myriam Belkadhi

L’exemplarité, ce mot que ne semblent pas connaître certains de nos dirigeants !

Oubliant par moments – pour ne pas dire très souvent – qu’ils sont payés par le contribuable, nos ministres se cachent derrière des arguments fallacieux et saugrenus pour expliquer certains de leurs comportements !

Et gare à celui qui ose dénoncer un quelconque abus. Il sera automatiquement accusé d’être aux ordres des Émirats, du Qatar, de La Turquie, de la France ou même du Zimbabwe , qui n’existe plus par ailleurs !

L’erreur est humaine diraient certains et on peut accepter certains dérapages. La terre ne va pas s’arrêter de tourner !

Sauf que tout est là ! Il ne s’agit pas de gérer une famille ou un syndic de copropriétaires mais de gérer un pays, un Etat , la vie d’un peuple. Donc on se doit d’être exemplaire en donnant le meilleur de soi.

Le grand problème dans des pays comme le nôtre est la toute puissante impunité . Les ministres font ce qu’ils veulent et se fient de la loi . Le dernier exemple du ministre de l’énergie est édifiant : se donner le droit de quitter le pays en plein confinement, cacher son absence du ministère, utiliser un subterfuge pour rejoindre sa famille installée en France et expliquer l’inexplicable. Pourquoi le ministre s’arroge-t-il un droit qu’on refuse aux concitoyens ? Pourquoi peut-il passer ses vacances avec sa famille alors qu’on l’interdit aux autres Tunisiens ? C’est scandaleux et rien d’autre ! On a beau être le meilleur spécialiste dans son domaine, ça ne donne aucun privilège ! Au pays du tout est permis, tout devient excusable.

Ce qui fait la grandeur d’une nation c’est le respect des règles et des lois par tous à commencer par les dirigeants sinon allez demander aux citoyens d’être droits !

C’est par ce genre de comportement qu’on ouvre la porte du parlement à tout un chacun, aux gens qui viennent chercher une cachette pour échapper aux jugements. Aux personnes qui traînent des casseroles et qui défient le pouvoir judiciaire .

Oui ! Partant du principe que celui qui vole un œuf vole un bœuf , le ministre qui peut enjamber les lois peut faire n’importe quoi !

Franchement il est temps d’arrêter de mépriser ses concitoyens en se croyant au-dessus des lois quelque soit l’acte commis !

Le respect des lois demeure le ciment essentiel des grandes civilisations .

Discussion

A voir aussi

Décès de l’avocate franco-tunisienne Gisèle Halimi

Gisèle Halimi, l’avocate de renom franco-tunisienne, grande figure du féminisme est décédée ce 28 juillet …