mardi 27 juillet 2021
Accueil / Actualité / Mon édito… par Myriam Belkadhi : Échec phénoménal !

Mon édito… par Myriam Belkadhi : Échec phénoménal !

Si certains pays ont pris des mesures exceptionnelles et des paris audacieux pour stopper la contamination par ce virus pernicieux, notre gouvernement a fait le choix de prendre les pires choix possibles. Il ne pouvait faire pire. Résultat des courses plus de 17000 décès à ce jour. Et les semaines à venir s’annoncent tout autant meurtrières sinon plus.

Et il ne faut surtout pas imputer l’échec de la stratégie vaccinale ni celui de la gestion de la crise sanitaire au seul ministre de la santé, qui se trouve ballotté entre Carthage et la Kasbah. Plusieurs parties veulent lui faire porter le chapeau. Certes, il a une grande part de responsabilité dans certains choix, dans certaines décisions, dans sa communication décousue mais c’est ce gouvernement, dans son ensemble, qui est le premier responsable de la situation catastrophique dans laquelle se trouve le pays. Aucune stratégie claire. Aucune anticipation.

Aucune vision. Aucune fermeté. Aucune agilité administrative. Aucune audace. Et c’est donc tout à fait normal que ce gouvernement se fasse insulter. Le ras-le-bol a atteint des proportions inimaginables. C’est normal qu’il soit autant critiqué, autant détesté…

Personne n’a plus confiance en cette équipe qui a montré toutes ses limites dans la gestion des affaires de l’Etat. Ce gouvernement qui a du mal à appliquer ses propres décisions, qui fait ce qu’il ne dit pas et ne fait pas ce qu’il dit !

Tant que les petits calculs politiques seront plus importants que tout le reste, tant que nous enterrerons de plus en plus de morts. Ce gouvernement qui subit les diktats de son soutien politique (composé de partis et de groupes parlementaires qui ne sont unis que par l’intérêt et la soif du pouvoir) est incapable d’agir dans l’intérêt du pays et de la santé des citoyens. Ce n’est même pas un gouvernement, c’est à peine un simulacre de gouvernement ! La société civile est de loin plus sérieuse, plus intelligente, plus respectée, plus patriote que ce gouvernement de pacotille !

Autant ce gouvernement est honni, autant la société civile bénéficie de la confiance des tunisiens. Ce gouvernement devrait avoir honte. Échec phénoménal, voilà le résultat de l’amateurisme, de l’incompétence et de l’ineptie. Certains manquent grandement de dignité pour avouer leurs limites et s’éclipser. Entre temps la Tunisie crie à l’aide et pleure ses morts.

Discussion

A propos de Le Zenith

A voir aussi

A quand le réveil, à quand la délivrance

Par Zouhair BEN JEMAA Un sentiment mêlé de dégoût et de frustration ressenti par un …