lundi 21 juin 2021
Accueil / Actualité / Cachez-moi ce scandale que je ne saurai entendre…

Cachez-moi ce scandale que je ne saurai entendre…

La liste des scandales qu’on veut étouffer de toute force s’allonge.
Scandale de la société Syphax qu’on veut sauver coûte que coûte. Tous les moyens sont bons et tous les coups sont permis pour sauver un homme d’affaires qui a pourtant réussi ailleurs. Mais quand l’argent se mêle à la politique et que les égos gonflent à vue d’œil, on ne peut plus prétendre au respect de la loi. Tout devient possible. Alors entre des trottoirs envahis et des sociétés qui profitent des largesses et autres soutien du gouvernement, de quel état de droit parle-t-on ?
Scandale des candidats à la présidentielle qui se font financer par de l’argent venu d’ailleurs via des associations caritatives, ce qui est contraire à la loi électorale. Mais on fait tout pour noyer le poisson. Et rien ne filtre.
Scandale du député usurpateur d’identité qui s’invite au sein du parlement au vu et au su de tous.Verdict : une année de prison . Mais qui est-il ? Pourquoi s’est-il infiltré ? Qui visait-il ? Qui l’a fait rentrer ? Qui le couvre ? Quel parti ? Ou quelle partie? Pourquoi veut-on étouffer l’affaire ?
Bref, au pays des scandales, on va s’occuper des trottoirs. Ça amuse le peuple, ça l’occupe et ça permet aux fraudeurs et autres voleurs d’avancer tranquillement.

Discussion

A propos de Myriam BELKADHI

Journaliste-Presentatrice

A voir aussi

Mon édito… par Myriam Belkadhi : Pourquoi doit-on subir sans réagir ?

La question se pose et s’impose. Il est d’une évidence extrême que plus rien ne …