dimanche 22 avril 2018
Accueil / International / Combattre le terrorisme : une mission herculéenne

Combattre le terrorisme : une mission herculéenne

Par Zouhair BEN JEMAA

« La liberté commence là où se termine l’ignorance car donner la liberté à un ignorant, c’est comme donner une arme à un fou !». Voici ce que nous a légué Victor HUGO. Comme c’est divinement d’actualité, que nous arrive t-il aujourd’hui ? Nous avons des populations inquiètes, tétanisées, et qui pensent que leurs politiques n’ont pas su les protéger contre ce nouveau monstre appelé DAESH ; voilà, il n’en fallait pas plus pour chauffer les esprits et dresser des nationaux contre d’autres nationaux, ou une communauté contre une autre communauté, mais bon sang, c’est exactement l’objectif central de ce diable qui possède une stratégie intelligente de communication, et qui a réussi de voir se rallier à lui des partenaires virtuels  entre politiques et médias ! Alors pourquoi s’entêter à vouloir nier que le cancer DAESH a été financé, armé, entraîné, soigné par des états puissants en armes ou en argent, des états qui siègent au sein de l’ONU, ce machin qui coûte des fortunes et qui ne sert qu’à couvrir hypocritement les exactions des cowboys des temps modernes ? Qui ne sait pas que le recrutement s’est fait en Tunisie auprès des chômeurs au tarif de 2000 euros par tête, payés par des pays musulmans ? Qui ignore que DAESH a conquis des villes entières grâce à des armes lourdes et sophistiquées, des Toyota flambant neuves, tombées du ciel miraculeusement ? Alors trêve d’hypocrisie, et revenons à du concret, comment venir à bout de ce cancer qui ronge toutes les populations ?

A propos d’Islam, le vrai Islam, mais pas celui distillé par des sectes primitives et incultes, voici ce que dit ALLAH dans le CORAN à propos de JESUS : « Que le monde salue le messie Jésus Christ, le jour de sa naissance, le jour de sa mort et le jour de sa résurrection ». Ce DIEU si bon, aurait-il créé des êtres pour qu’ils égorgent d’autres êtres ? La renaissance aurait-elle jamais eu lieu si les musulmans n’avaient pas traduit les grecs anciens ? Le dialogue ne doit être ni entre politiques, ni entre hommes de religion, ce dialogue ne pourra aboutir que s’il était organisé entre gens de la société civile, hommes et femmes, qui feraient appel aux politiques et aux religieux pour animer les débats, car évidemment, on ne peut pas dire qu’il y a d’un côté l’obscurantisme, et de l’autre la lumière bande de crétins ! Oui l’Islam est compatible à la République, oui il y a des croyants pratiquants laïques, mais le problème ce sont les machiavels qui instrumentalisent l’Islam à des fins non avouables pour répondre à des agendas étrangers à l’Islam et au mode de vie des musulmans ! C’est le désert culturel chez les jeunes qui ont une connaissance de l’Islam très sommaire, qui mène vers DAESH pour qui la religion n’est qu’un vecteur ! Oui c’est l’inculture qui bat son plein et qui fait que les jeunes surpeuplent les prisons, pour en sortir au bout de quelques temps, plus endurcis et plus haineux envers la société.

On ne peut pas passer par pertes et profits, le massacre des peuples au nom de l’ONU, en Libye, en Irak, en Syrie, au Yémen. Qui n’a pas été choqué de la sortie de FABIUS qui disait que le front ANNOSRA faisait du bon travail ? Qui n’a pas été choqué d’entendre ALBRIHT dire que la mort de 500 000 enfants en Irak était une bonne chose pour la démocratie ? De quelle démocratie parle-t-on ? Qui jubile à présent, à l’approche des élections en France ? Les têtes de phacochères qui s’engraissent d’extrémisme et de rejet de l’autre, ceux-là mêmes qui exploitent la situation en jetant de l’huile sur le feu des passions religieuses ! Il y a une mission herculéenne que nous pourrions mener tous ensemble, pour nous débarrasser du terrorisme, et qui nous permettrait enfin de vivre ensemble grâce à la diversité de nos cultures et à la richesse de nos patrimoines ! Il faut qu’il y ait un tribunal central dans chaque pays pour ne traiter que les affaires de terrorisme, une direction centrale de renseignement et de police avec des brigades spécialisées qui ne s’occupent que de terrorisme, il faut une coopération étroite et sans frontières entre les états, et il faut surtout sortir le carton rouge à tous ces états hypocrites qui croient qu’avec leur argent gagné en dormant, ils peuvent se permettre d’acheter les âmes des politiques et des médias ! Comme nos libertés trinquent de plus en plus, comme les politiques ajoutent une couche après chaque attentat, finissons en en mettant les libertés entre parenthèses pour nettoyer au karcher tous les terreaux de l’extrémisme et empêcher que l’on égorge un prêtre devant les caméras, et que l’on extermine des populations entières, souvent musulmanes ! Il faut être impitoyable avec ceux qui n’aiment pas la démocratie, il faut être solidaire contre toute intrusion dans la sphère de la laïcité, et contre toutes les surenchères et tous les amalgames ! L’espèce humaine est là depuis près de 100 000 ans, et nous assistons à une destruction en règle de toute l’histoire humaine avec frénésie et égoïsme, sans penser que les générations futures vont naitre et grandir dans la barbarie et l’obscurantisme !

Discussion

A voir aussi

Qui sont les Houthis ?

Les Houthis tirent leur nom de leur guide spirituel, le chef religieux Badreddine al-Houthi et …